Projet MIL'OUV

Un nouveau programme en faveur des milieux ouverts pastoraux méditerranéens:

« Les milieux ouverts pastoraux méditerranéens ont de la ressource ! Partageons les savoirs pour préserver la biodiversité ! »

 

Programme  LIFE + d'information et de communication

LIFE12 INF/FR/000735

 

 

Contexte et enjeux

Les milieux ouverts pastoraux méditerranéens et subméditerranéens sont des réservoirs majeurs de biodiversité, faisant l’objet d’engagements européens de conservation, notamment par les Directives Habitats et Oiseaux (40 % des habitats naturels d’intérêt communautaire concernés, 81 espèces d’oiseaux prioritaires utilisent ces habitats). Or les évaluations dirigées par l’Europe indiquent que les milieux ouverts comptent parmi les habitats les moins bien conservés avec plus de 60 % d'évaluations défavorables. Les surfaces embroussaillées ont par exemple gagné 6,5 M d’hectares en France depuis 1970. Cette fermeture des milieux est en grande partie liée à la disparition d’activités agro-pastorales.

L’élevage pastoral, utilisateur de ces milieux, est reconnu comme la pratique la plus adaptée pour leur gestion. Maintenir l’élevage est donc un enjeu fondamental pour l’avenir de ces espaces.
Pour assurer leurs objectifs de production, les éleveurs sollicitent ces milieux, importants dans les systèmes d’élevage. Or aujourd’hui, ils sont face à un contexte changeant : incertitudes des politiques agricoles, attentes environnementales croissantes, aléas climatiques fréquents. Les méthodes, conseils et références utilisés jusqu’ici doivent donc évoluer pour mieux s’adapter à ces changements.

Il est également essentiel de les diffuser et d’accompagner leur mise en œuvre, afin qu’ils puissent être compris et utilisés par les acteurs de l’agro-pastoralisme méditerranéen : les éleveurs, les techniciens qui les conseillent, les étudiants, futurs exploitants et techniciens ainsi que les enseignants qui les forment, les collectivités territoriales et gestionnaires qui gèrent les espaces où ont lieu les activités pastorales et les administrations qui exécutent les politiques publiques.

 

Objectif et territoire d'action

Objectif

Le projet LIFE+ MIL’OUV a pour objectif de contribuer à améliorer l’état de conservation des habitats agro-pastoraux en régions méditerranéennes et subméditerranéennes en accompagnant la mise en œuvre de référentiels éco-pastoraux mis à jour ainsi qu’en favorisant la diffusion d’informations, de méthodes et de conseils adaptés, à destination de l’ensemble des acteurs concernés.

Territoire d'action

Le projet sera développé de manière privilégiée dans la partie sud du Massif Central, majoritairement en Languedoc-Roussillon, et plus particulièrement sur le territoire du bien UNESCO Causses et Cévennes. Certaines actions se dérouleront également sur le territoire des régions Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

Actions

Une action consistera à mettre en place et valider, par enquêtes et diagnostics d’exploitations, des méthodes et outils permettant d’adapter les référentiels pastoraux. Dans ce cadre, 60 exploitations agricoles volontaires bénéficieront tout le long du projet d’un accompagnement sur la gestion éco-pastorale de leurs milieux ouverts.

De nombreuses actions de communication et de sensibilisation seront mises en œuvre :

  • des rencontres entre acteurs pour échanger et diffuser les savoirs : ateliers techniques locaux, séminaire transnational ;
  • divers supports de diffusion et communication des informations et résultats : site internet, livrets technique et pédagogique, vidéos, …

Des actions de formation, à destination des exploitants agricoles, des techniciens agricoles et d’espaces naturels, des étudiants et enseignants, et des élus et des représentants d’administrations seront également construites.

Les milieux ouverts pastoraux méditerranéens ont de la ressource ! Partageons les savoirs pour préserver la biodiversité !

 

Télécharger la plaquette de présentation du projet.

 

Contact et liens utiles

www.lifemilouv.org
 

Contact :

Sébastien GIRARDIN : 04 67 02 64 98

Ou par le formulaire de contact

 

Bénéficiaires

Structure coordinatrice:

Conservatoire d'espaces naturels du Languedoc-Roussillon (association de conservation, de gestion et de valorisation d’espaces naturels)

 

Structures partenaires:

  • Institut de l'élevage (Institut technique national de recherche et développement au service de l’élevage et des filières agricoles)
  • SupAgro Florac (Institut d’éducation à l’agroenvironnement, composante de Montpellier SupAgro)

Durée:

de septembre 2013 à décembre 2016

 

Financeurs

   
 
     

 

Partager/Enregistrer